Dimanche 11 juin (Pentecôte) : De Mansilla à Rabanal-del-Camino

 


A 7h30, je pars sous le ciel bleu, mais toujours avec le vent glacial (6°C au thermomètre!). Pas de petit déjeuner en vue, car c'est dimanche! Après 1/4 h voici une station-service avec un distributeur de café ; hélas il est en panne, de même que celui de la station suivante...
En moins d'une heure, je suis à Leon, où je visite la cathédrale et le quartier entouré de fortifications ; je passe devant l'Hostal San Marcos, avant de sortir de la ville, par la montée vers Virgen del Camino ; toujours par la N120, où circulent maintenant beaucoup de voitures, je gagne Villadangos, puis continue par une route secondaire, très agréable malgré le vent de face. Je traverse le canal du Paramo, et à 12h30 je suis à Puente del Orbigo pour le pique-nique au long de la rivière (ça vaut presque les bords du Lot). C'est jour de fête, le canon ne cesse de retentir.
Départ à 13h30, j'ai quitté la Meseta, les 20 km suivants sont plutôt comme sur le causse avec des bosses. Par Murias, Castrillo (envahi de cars de touristes), Santa Catalina, la route dégradée s'enfonce dans la forêt de montagne, et ça monte. Encore une pause à El Ganso, petit village, à 16h30 ; il ne reste que 6 km, mais c'est de plus en plus dur, toujours avec ce vent froid et le mauvais revêtement dans la pente ; j'aperçois Rabanal tout en haut, j'y arrive à 17h pour trouver la 1ère auberge complète ; dans la seconde je trouve un accueil chaleureux.
A 19h je suis dans la petite église bondée, pour écouter les vêpres chantées en grégorien par 3 moines. Au dîner, je fais la connaissance d'un cycliste venu de Venise, qui se sert du vélo uniquement en descente...


Images du jour :        
Leon : cathédrale Santa-Maria de Regla le tympan anciens remparts,
dans la ville de Leon
monastère San-Marcos,
à Leon
détail
 
Orbigo : le pont roman Astorga : vue générale cathédrale Santa-Maria, XVème siècle Rabanal : église des Templiers (XIIème)  

Itinéraire : profil et carte (41 ko)