Mardi 6 juin : De Navarrenx à Roncevaux

 


Les montées dans les collines sont plus dures qu'hier, et la traversée de Mauléon est bien peu agréable : tout est gris, la route est pleine de bosses, et l'air est saturé de fumées de camions... Je file, et je remonte jusqu'au col d'Osquich, atteint à midi; le ciel est menaçant, je trouve un abri dans la vallée, sous le porche d'une petite église.
La route de Saint-Jean est assez fréquentée, mais très large. Vers 13h30 j'atteins le pied de la montagne: maintenant ça devient sérieux ; après 8 km de virages, c'est la frontière de Val Carlos, la vraie montée commence, sur une belle et large route peu fréquentée. Je trouve le rythme, tantôt le petit plateau, tantôt le moyen, et un arrêt de 5 minutes tous les 2 km. Au col, où le vent souffle fort, il fait 10°C.
Il reste 1 km à descendre pour rejoindre Roncevaux, où je trouve un refuge pour la nuit. L'organisation est très structurée, mais les escaliers sont interminables (au moins 100 marches pour rejoindre les combles)! A 20h, office en espagnol pour les pèlerins dans la collégiale : une vingtaine de marcheurs plus ou moins fourbus écoutent les conseils du prieur, qui termine en français : "Priez pour nous à Compostelle ".


Images du jour :      
les contreforts des Pyrénées, près de Mauléon au col d'Osquich au-dessus de Valcarlos au col : Puerto de Ibañeta
Roncevaux : Chapelle de Santiago, XIIIème siècle Roncevaux : Chapelle du Sancti Spiritus, XIIème siècle Roncevaux : Colegiata de Santa-Maria, XIIIème siècle tympan de la Colegiata

Itinéraire : profil et carte (35 ko)