Samedi 3 juin : De Cahors à Moissac

 


Passé le pont Valentré, la route est en forte pente, mais ça va beaucoup mieux qu'hier : le dénivelé de 200 m. est avalé en une bonne demi-heure.
Au-delà de Trespoux-Rassiels, la route est en pente douce, et beaucoup moins monotone qu'hier .
Après Saint-Pantaléon et Montcuq, voici Lauzerte, "l'un des plus beaux villages de France", perché tout en haut de la colline : je grimpe en force près de 50 m. de dénivelé, pour arriver dans ce site magnifique.
Après cela, je repars par une vallée, puis à nouveau une pente forte pour monter de 100 m. en 3 ou 4 km. J'atteins Durfort à 15h30, et je trouve la D16, route signalée "en travaux" et directions masquées sur les panneaux; après 9 km, il est évident que ce n'est pas la bonne direction !
J'arrive finalement à Moissac à 16h30, encore en forme malgré les 30°C et la foule assez dense. L'abbaye est pleine de gens qui préparent l'émission TV du lendemain...

Images du jour :        
le pont Valentré à Cahors église de Lauzerte paysage près de Durfort Moissac, le cloître Moissac, le tympan

Itinéraire : profil et carte (29 ko)