Vendredi 2 juin : De Conques à Cahors

 


Après une bonne nuit de repos dans un dortoir aux lits métalliques grinçants, je franchis le Dourdou, et tout de suite c'est la pente à 12% sur la petite route ombragée. Le dénivelé est de 400 m., il me faut 1h et demie pour me hisser là-haut...
Sur une ligne de crête, à saute-mouton sur les collines, je passe à la cote 620, puis c'est la descente vers Decazeville et je redescends à midi au bord du Lot.
De Livinhac le Haut, je grimpe jusqu'au village de Montredon où l'on me conseille de rejoindre Cajarc par les crêtes, via La Cassagnole. La chaleur est là, j'apprécie ce bon tuyau.
Puis c'est la descente très raide vers le Lot (jusqu'à 20% par endroits). Pour atteindre Cajarc, il faut encore pédaler 15 km sur le plat, sur une route monotone : c'est long! Mais là, je charge vélo et bagages dans la voiture qui me ramène à Cahors (50 km) pour une soirée en famille.


Images du jour :      
Conques, vue générale Conques, basilique Sainte-Foy vitraux de la basilique Conques, le cloître
 
Conques, tympan Conques, détails du tympan  

Itinéraire : profil et carte (48 ko)