Jeudi 1er juin (Ascension) : De Aumont-Aubrac à Conques

 


Pour atteindre le plateau de l'Aubrac, la route monte : en 8 km, l'altitude passe de 1050 m. à 1200 m. puis le pays est tout plat jusqu'à Nasbinals.
Après la montée raide vers le col d'Aubrac à 1360 m, la route descend vers la Dômerie d'Aubrac, refuge des Templiers, dont il reste une belle tour, et l'église romane du XIIème siècle. Puis c'est la descente rapide sur la vallée du Lot ( 8% sur 20 km). Des cyclistes, sac au dos, moulinent pour grimper.
A Saint-Côme-d'Olt, je traverse le Lot sur un pont de pierre, et poursuis au long de la rivière. On se croirait dans la vallée du Loir. Espalion est l'endroit idéal pour la halte de midi.
Estaing et son joli château est 10 km plus loin, et c'est la montée vers le causse Comtal. Le soleil tape, la pente est dure, sur 8 km je monte de 200 m. et je dois faire de nombreuses pauses. A l'approche de Villecomtal, j'oblique vers Golinhac, pour retrouver le GR65.
Passé le village, ça va mieux, mais ça monte toujours. Sur le parcours du GR 65 je traverse plusieurs autres villages, et je descends jusqu'à Espeyrac. Ça remonte ensuite de plus en plus, et je constate mon erreur : là où je croyais l'arrivée à moins de 10 km en descente, il me reste en fait 20 km, d'abord en côte!
J'arrive finalement à Conques à 19h30, épuisé et même incapable d'avaler quoi que ce soit.


Images du jour :      
plateau d'Aubrac :
ce qui reste de la pinède
paysage de l'Aubrac :
la brume se lève
une des nombreuses
«vaches aux yeux noirs»
Nasbinals, église Sainte-Marie, XIème siècle
au col d'Aubrac dômerie d'Aubrac Aubrac, église Notre-Dame-des-Pauvres, XIIème siècle, et fresque
 
le clocher tors de Saint-Côme d'Olt le pont de grès rose à Espalion Estaing :
château et village sur le Lot
 

Itinéraire : profil et carte (69 ko)